Le Tai-Chi-Chuan - MEDITATION et Liberté Bouddhisme et Spiritualité

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Le Tai-Chi-Chuan

Méditation


LE TAI-CHI-CHUAN
Un art martial chinois au service du corps et de l'esprit

Tai-Chi-Chuan Yang. Apprendre détails du mouvement de la 1ère partie des 108 postures leçon gratuite en video et musique - Par Maitre SHAO-BIN Champion D'Europe 2002 - Ecole Tai Chi Jade île de la Reunion - Réalisation : Baltazhar Samilor, 2011 - "L'Appel d'Energie", tel un rappel à Soi-Même est le 1er Mouvement du Tai Chi - Précédé d'une profonde immobilité, ce Mouvement se remplit de lui-même...Ecouter, ne rien chercher, ne rien forcer, pratiquer.... observer.... pratiquer..... RELAXATION GARANTIE

L'APPEL D'ENERGIE
1er mouvement du Tai-Chi-Chuan

LES ORIGINES : Les Occidentaux ont tendance à mettre dans le même panier Tai-Chi et Qi gong, et un observateur non averti ne saura pas faire le distinguo entre ces deux disciplines. Cette confusion s'explique facilement : le Tai-Chi-Chuan est en réalité une de forme de Qi gong. Il fut développé par les premiers philosophes taoïstes dans la Chine du Vème siècle avant J.-C., sous la forme d'exercices physiques liés à la maîtrise du souffle. Plus qu'une gymnastique de santé, il a ensuite pris la forme d'un art martial, et partage des similitudes avec le kung-fu.
LES PRINCIPES : Tai-Chi-Chuan signifie "boxe du faîte suprême". En tant que discipline de combat, sa particularité est de faire appel à l'énergie vitale (qi) qui circule dans le corps, ainsi qu'à une maîtrise parfaite de la respiration. Cela en fait un art martial que l'on qualifie d'interne, dans la mesure où l'objectif recherché n'est pas la force musculaire, mais le bon usage de sa puissance énergitique. Le pratiquant apprend à contrôler les flux de son qi, pour le diriger vers l'extrémité du cors qui va donner le coup : poing, pied, genou, ou encore le coude.
LA PRATIQUE : Comme le qi gong, le Tai-Chi-Chuan s'appuie ur la répétition de gestes lents permettant la bonne circulation du qi. Ceux-ci reposent sur des exercices d'assouplissement et de relâchement musculaire. Passé un certain niveau de maîtrise, le pratiquant apprend à libérer l'énergie ainsi accumulée, au cours de mouvements baptisés fajin (explosion de force).
A SAVOIR : Il existe une grande variété de styles de Tai-Chi, certains à vocation martiale, d'autres plus thérapeutiques, voires esthétiques comme le mulan quan, qui à recours à des cerceaux, des éventails et des poignards. L'école la plus répandue en France et le yang, caractérisé notamment par sa souplesse et sa lenteur.

 
Copyright 2016. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu