2022 Entre Illusion et Oppression - MEDITATION et Liberté Bouddhisme et Spiritualité

Aller au contenu

2022 Entre Illusion et Oppression

Evolution
Année 2022 - La traversée entre illusion et oppression
Année 2022 - La traversée entre illusion et oppression. Mais aussi une traversée entre espérance et détermination ! Entre solidarité et force. Cette nouvelle année s'inscrit dans la suite des 2 années précédentes, 2020 et 2021, l'engagement vers le monde de demain. Plus que jamais notre destin est entre nos mains. Nous traversons une initiation collective qui nous invite à répondre de manière libre et créative aux épreuves qui nous sont présentées. L'enjeu est toujours très important !
Autre approche de Prévisions 2022 par ABLAS astrologie. Version simplifiée pour une année majeure et mouvementée
Aujourd'hui la civilisation approche rapidement d'une grande époque de reconstruction
AUJOURD’HUI LA CIVILISATION APPROCHE RAPIDEMENT D’UNE GRANDE EPOQUE DE RECONSTRUCTION.
Toutes les choses qui paraissent actuellement si stables et si bien fondées se trouveront bientôt immergées dans un courant de reflux.
NOUS VOYONS POINDRE un bouleversement cosmique complet des présentes institutions sociales, politiques, financières, et religieuses. Ce bouleversement fera place à une ère nouvelle qui prendra plus étroitement contact avec la Vérité que la conscience humaine a submergée ou mise de côté. La Vérité reste drapée dans sa bienfaisance attentive, aimante et radieuse. Elle attend que les hommes se rendent compte que leur conscience peut embrasser les choses éternelles.
L’HUMANITE EST EN TRAIN D’EMERGER des contes de fées de la génération précédente. La nouvelle génération s’éveille à une individualité et à un discernement spirituels où toutes ces anciennes histoires ne lui serviront plus de rien. La fin des illusions, des traditions, et des superstitions approche, ainsi d’ailleurs que la fin de la civilisation fondée sur elles. Les vieilles idoles sont bonnes pour les consciences naïves qui aboutissent maintenant à une impasse. Leur destruction résultera des illusions qu’elles ont provoquées. Il apparaîtra évident qu’elles ne représentaient que des histoires pour des enfants au berceau, inventées par un état-major de dirigeants pour endormir les enfants vagissants d’une race qui évolue.
Cette crise n'est pas et n'a jamais été d'ordre strictement sanitaire
Ce que nous vivons depuis mars 2020 ne relève ni du hasard ni de la contingence, mais bien d'une intention opportuniste délibérée. Ce nouveau régime de gouvernance est fait pour durer longtemps, car il a été conçu par une oligarchie politique, médicale et scientifique afin d'instaurer un capitalisme de contrôle et de surveillance pour en finir avec la notion d'état nation et avec la démocratie libérale devenue encombrante, trop lente et menaçante dans sa forme dite "populiste". Le rapport de force entre cette oligarchie mondialisée et les peuples soumis en quelques mois à ce régime sanitaire globalitaire est d'une telle inégalité qu'il est vain d'espérer pouvoir le menacer d'une manière ou d'une autre.
La naissance implique que nous sortions de l'inconditionné pour nous manifester sous une forme séparée et conditionnée. D'une conscience universelle, elle s'exprime à travers chaque humain par l'intermédiaire de sa conscience individuelle. La conscience est la capacité de se percevoir et de se comporter de manière adaptée. Par elle, nous est donnée la capacité d'agir sur nous-même pour nous transformer.Malléable, l’esprit est capable de changement. Apprenons donc à voir dans quelle mesure nous pouvons le transformer, identifions les moyens qui permettent d’y parvenir et mettons-les en œuvre. D’où la célèbre phrase de Gandhi : Commencez par changer en vous, ce que vous voulez changer autour de vous. Vous devez être le changement que vous voulez voir dans ce monde.
Ce à quoi nous assistons aujourd’hui n’est pas une révolte contre un pass ou quelques règles liberticides, mais un vrai changement de fond sur nos sociétés et surtout sur la définition de notre place dans le monde en tant qu’êtres humains.
N’est-ce pas paradoxal que la période la plus intense en matière de contrôle et d'aliénation des individus est aussi la période qui incite un très grand nombre de personnes - comme jamais auparavant - à reprendre le contrôle de leur propre vie ?
C'est un peu comme s'il y avait une corrélation directe entre l'accroissement de l'ignorance et l'augmentation de personnes de plus en plus éveillées face aux agissements du système.
Et c'est de cela dont nous devons aussi nous rappeler.
Leurs règles liberticides ne font que confirmer ce en quoi nous avions peut-être une fois douté.
Sommes-nous vraiment des complotistes, des égoïstes, des inconscients, des fous et des éléments dangereux ?
Non, nous ne sommes pas des complotistes. Non, nous n'élaborons pas de théories les plus tordues les unes que les autres à notre tendre et cher bon vouloir.
Car à vrai dire, nous aurions tant aimé, sans aucune exception, que chacune de ces théories devenues si réelles soit complètement fausse et absurde.
Et non, nous ne sommes pas des personnes égoïstes, inconscientes et dangereuses. Nous sommes des êtres qui ont fait le choix de la responsabilisation... Qui ont osé aller bien au-delà des multiples tentatives d'injections de peur pour au lieu de cela être en mesure de déceler le vrai du faux...
Et nous avons fait le choix de prendre le contrôle de notre vie parce que le système actuel ne le fera jamais à notre place.
Retourner au contenu