Une vision de la science - MEDITATION et Liberté Bouddhisme et Spiritualité

Aller au contenu

Une vision de la science

Evolution
Bienvenue !

Feu le Docteur Jacqueline BOUSQUET, et d'autres défricheurs proposent : Art, Science et Tradition
à toute personne qui avec bon sens et lucidité d'esprit dans un monde en plein chaos, s'interroge sur les problèmes actuels et aspire, par une attitude active, à mettre en œuvre des approches respectueuses des lois de la Vie.
IN MEMORIAM - Jacqueline BOUSQUET est décédée le vendredi 11 janvier 2013 et a été incinérée selon son souhait le jeudi 17 suivant.
Dire par euphémisme que Jacqueline nous a quittés est à la fois véridique et faux. Vrai parce que nous ne la rencontrerons plus sous l’aspect corporel qui nous fut familier ; erroné parce que les émotions et les pensées qu’elle a provoquées ont été, sont et seront toujours présentes en nos consciences. D’aucuns affirmeront que voici de charmants propos, mais sans aucun rapport direct avec la réalité tangible. Certes ; mais réagir ainsi, n’est-ce pas s’identifier seulement à ce qui se touche, c’est-à-dire à la substance matérielle ? Mais qui – honnêtement – peut nier que les émotions s’éprouvent et que les pensées nous assaillent en permanence ? En réalité, nous sommes beaucoup plus que ce que nous croyons être. Et c’est précisément à cause des trois facteurs soulignés plus haut que l’odyssée terrestre de Jacqueline nous concerne tous. Docteur ès sciences biologiques, à ses risques et périls, elle consacra son existence à une expérimentation permanente sur elle-même. Du coup, libre à nous de bénéficier ou non des réussites et des échecs qui furent les siens. Entre autres, elle s’intéressa de près à la radioactivité (le « Feu inextinguible » dans les mythes) et à l’ionisation qui en découle. ICARE des temps modernes, elle n’hésita pas à frôler de près la Source. Laquelle nécessite – chacun le pressent – une transparence analogue à celle du diamant pour ne pas en souffrir. Puisse le sacrifice (au sens d’action sacrée) de Jacqueline ne pas être vain. Tel est le vœu que formule l’équipe d’Arsitra.
La Science rejoint enfin la Tradition

La science rejoint enfin la Tradition. Le monde d'espace-temps dans lequel nous vivons au quotidien n'a aucune réalité. Il est une construction mentale que certaines propriétés de notre cerveau rendent réelle tant que nous y croyons, une sorte de rêve-cauchemar dont nous sommes prisonniers et dans lequel nous souffrons. La Physique Quantique nous apporte les éléments de réflexion qui nous permettent de sortir de nos illusions.
Collaboratrice du professeur Emile Pinel pour l’étude et la mise en évidence des champs en biologie. Ces champs invisibles qui créent la matière et la modèlent en l’informant, survivent à la désagrégation du corps physique. Ces champs nous amènent à nous poser la question de la réincarnation et du karma (karma qui implique une responsabilité de nos pensées, paroles et actions). Tout serait donc « conscience-énergie ». Spécialiste de l’interface « Science et Tradition », elle bouscule les idées reçues dans nombre de domaines : la science, la maladie, les animaux, l’écologie, la mort… Sans détour, elle dénonce l’incohérence de nos comportements et nous ouvre à une autre compréhension du Vivant.
Ce PDF illustre la vidéo ci-dessous de J. Bousquet
Cette conférence se divise en 3 parties
1) Science et Tradition - Les travaux de Pinel
  • De 0:00:00 à 0:43:17
2) Explications de Pinel par la Cabale
  • De 0:43:17 à 1:23:42
3) Réponses aux questions
  • De 1:23:42 à 1:51:15

(Note) à partir de 0:43:17 il est interessant de lire le PDF en parallèle avec la vidéo, comme le montre la photo >>
Jacqueline Bousquet, Docteur ès Sciences, Biologie, Endocrinologie, Biophysique, Physiologie, Immunologie, Certificat International d’Écologie humaine, Écotoxicologie humaine et Culture de Cellules (humaines), Chercheur honoraire au CNRS (1962-1997), Conseiller scientifique de A. ROIG pour l’Agriculture Biologique (CNAB), Vice Présidente du Comité Scientifique PRO ANIMA.

Le monde ressemble plus à une grande pensée qu’à une grande machine.

Au moment où l’on découvre que l’action des molécules physiques passerait par l’émission d’un spectre de radiations ce qui confirme l’action de l’homéopathie, on continue à ignorer que la vie est faite de vibrations qui déterminent des formes porteuses d’informations immatérielles telles que la pensée et que c’est ainsi "que le monde ressemble plus à une grande pensée qu’à une grande machine".
Dans toutes les disciplines scientifiques, nos sociétés occidentales ne se sont intéressées qu'à l'étude toujours plus poussée de la matière. De leur côté, les civilisations orientales ont privilégié l'étude de l'esprit et de la conscience. Ne serions-nous pas en charge de relier avec une vision holistique les deux approches, en redonnant à l'esprit et surtout à la conscience, la place qu'elle occupe encore à notre insu dans notre quotidien ?

Quel changement pour notre société ?
Le chaos est nécessaire pour recommencer
Retourner au contenu