Le corps énergétique - MEDITATION et Liberté Bouddhisme et Spiritualité

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Le corps énergétique

Bouddhisme

Chaque être humain est partie intégrante d'un "TOUT"
Le sage devient un avec tout

Naissance d'une humanité consciente
Vous voulez en savoir plus sur la médecine holistique ou tout simplement la découvrir ?
Christian Tal Schaller est un médecin généraliste qui a dévoué la plus grande partie de sa carrière à la médecine holistique.Naturopathe, homéopathe, acuponcteur, ostéopathe, chamane et psychothérapeute, il est un véritable expert de la médecine alternative. Pionnier de la santé, penseur avant-gardiste, conférencier et écrivain, il a publié de nombreux ouvrages de référence sur les thèmes de la spiritualité et la santé holistique. Il nous invite à sortir de l’hypnose collective pour vivre dans la joie et la conscience.

Il faut d'abord prendre conscience que chaque être humain est partie intégrante d'un tout, que sa structure matérielle et ses vibrations sont à l'unisson des forces cosmiques dans lesquelles elles baignent en permanence, que ses composantes existaient avant sa naissance et se poursuivront après sa mort.
Dès la moindre manifestation de curiosité, le niveau de conscience s'élève car l'esprit s'ouvre et les premiers blocages sont vaincus.
Vous devez chasser vos préjugés, vos craintes, vos peurs, ouvrir votre esprit et laisser venir votre intuition pour éviter les blocages de toutes natures. Vaincre sa peur de la mort, de l'inconnu, de tout ce qui nous semble étrange et différent, du "qu'en dira-t-on", c'est s'ouvrir à l'amour de la vie et des gens qui nous entourent et à la construction de rapports sociaux plus authentiques, plus profonds et plus justes. En faisant sauter les verrous qui occasionnent les blocages, on connaît des joies plus profondes dans sa propre vie et dans son environnement social.

Le terme " chakra " provient du sanskrit et signifie roue. Ce sont des centres d'énergie situés dans le corps astral.
Les chakras sont les capteurs d'énergie dont l'homme a besoin pour vivre, ils transmettent cette énergie par l'intermédiaire des nadis et des méridiens d'acupuncture aux différentes parties du corps physique.
Il y a sept chakras majeurs, le premier à la base de la colonne vertébrale et le septième au sommet du crâne. Ils sont les points d'intersection des nadis, ou conduits astraux par lesquels circule le Prana, le Chi ou l'Energie Vitale. Les chakras accumulent le Prana et l'énergie devient de plus en plus subtile à mesure qu'elle s'élève de la base des chakras vers le sommet de la tête.

Le système de chakra fonctionne comme une unité avec un flux énergétique qui devrait être en équilibre.

Chacun de ces chakras gouverne une glande principale et une partie du corps.
Il est donc important de connaître le chakra concerné par un problème physiologique ou psychologique afin de lui apporter l'énergie nécessaire pour augmenter les chances de guérison.

L'influence des chakras sur la santé de notre corps physique s'explique par le principe selon lequel notre corps astral, où se situent les chakras, vibre à une fréquence plus élevée que notre corps physique, plus dense. Les troubles du premier se traduisent dans le second, entraînant des maladies.
Ces dysfonctionnements peuvent se matérialiser soit par le rétrécissement des chakras ou par le ralentissement de leur vitesse de rotation, ce qui traduit une relative inactivité des organes, soit par l'élargissement des chakras ou par l'augmentation de leur vitesse de rotation, signe de problèmes à la fois physiques et émotionnels.
C'est ce dernier phénomène que l'on observe sur le chakra du plexus solaire lorsque les surrénales travaillent trop, du fait du stress. Les sept chakras principaux correspondent aux sept glandes principales du système endocrinien. Vous remarquerez aussi que chaque chakra est situé à proximité d'un ou plusieurs organes principaux du corps.

A l'intérieur de chaque être humain (le corps énergétique) se trouve un système subtil composé de 3 canaux d'énergie, 7 centres d'énergie et la Kundalini.
A la base de ce système réside un pouvoir nourrissant et protecteur qui est une énergie maternelle en sommeil. Quand ce pouvoir s'éveille à l'intérieur de nous, il s'élève spontanément le long du canal central.
Il traverse chaque centre d'énergie et sort au niveau de notre fontanelle, au sommet de notre tête.
Cette énergie peut alors être perçue au sommet de la tête et dans nos mains.

Les chakras correspondent aux plexus de notre système nerveux et les canaux d'énergie aux systèmes nerveux sympathique et parasympathique.

Le canal Gauche (ida nadi)
Le canal gauche (en bleu) correspond à notre passé, nos émotions, nos désirs. Il se termine par le super-égo, qui est la zone de stockage de toutes nos habitudes, nos souvenirs et de nos conditionnements.
Le canala droit (pingala nadi)
Le canal droit (en jaune) correspond à notre capacité à planifier et à nos actions, à notre activité mentale et physique. Il se termine par l'égo qui nous donne l'idée du "je", notre perception d'être séparé du monde.
Le canal central (sushumna nadi)
Le canal central est le canal de l'ascension. C'est le pouvoir qui soutient notre évolution et qui nous guide, consciemment et inconsciemment, vers la conscience plus élevé du Sahasrara.

Tableau des chakras classés par N° avec diverses correspondances

  • 1) le premier chakra ou chakra racine. La couleur de ce chakra est le rouge. Il est situé à la base de la colonne vertébrale, entre les organes génitaux et l'anus. Il représente l'énergie stabilisante, enracinante. Il vous connecte à la Terre Mère et vous maintient enraciné.

  • 2) le deuxième chakra ou chakra sexuel. La couleur de ce chakra est l'orange. Il est situé 10 à 15 cm en dessous du nombril au dessus des organes sexuels, à la base des poils pubiens. Il influence les glandes surrénales. Il est en rapport avec les facultés créatrices.

  • 3) le troisième chakra. La couleur de ce chakra est le jaune. Il est situé à trois centimètres au dessus du nombril et s’étend jusqu’au plexus solaire. Il influence le métabolisme et l'énergie vitale, et régule le flux de l'énergie psychologique et émotionnelle .Il est en rapport avec la capacité d'achever, d'accomplir ses objectifs.

  • 4) le quatrième chakra ou chakra du cœur. La couleur de ce chakra est le vert. Il est situé sous le sternum, au-dessus du cœur. Il est en rapport avec l'acceptation de soi et des autres. Il représente le service sans effort et la compassion.

  • 5) le cinquième chakra ou chakra de la gorge. La couleur de ce chakra est le bleu. Il est situé près de la glande thyroïde qu'il influence. Il est en rapport avec le donner, le recevoir et la communication avec autrui.

  • 6) le sixième chakra ou le Troisième œil. La couleur de ce chakra est l'indigo. Il est situé sur l'arcade sourcilière entre les sourcils. Il influence la glande pinéale. Il est en rapport avec la vision du réel et l'intuition.

  • 7) le septième chakra ou chakra de la couronne. La couleur de ce chakra est le violet. Il est situé au sommet du crâne et correspond à la capacité d'apporter des idées du monde abstrait vers la forme concrète.

L'énergie kundalini et l'expérience de l'Unité chez l'homme

La Kundalini est une forme d'énergie féminine qui réside dans l'os du sacrum. Par la pratique de la méditation, la Kundalinî s'éveillerait et monterait le long de la colonne vertébrale depuis l'os sacrum jusqu'à la fontanelle, progressant d'un des sept chakras à l'autre afin de les harmoniser un à un.
De la même manière qu'une prise de courant raccorde une lampe au réseau électrique, la Kundalini une fois éveillée connecte la conscience humaine au Paramchaitanya, l'Amour divin du pouvoir tout puissant.
La Kundalini peut être représentée comme une corde avec des milliers de fils. La première fois que nous avons notre "Réalisation du Soi" c'est-à-dire l'éveil de cette énergie, seuls quelques brins trouvent leur voie à travers les chakras et atteignent le Sahasrara, le dernier chakra, au sommet de la tête.
Cependant, avec la pratique quotidienne de la méditation, de plus en plus de brins de la Kundalini se connectent, et notre  expérience de la méditation devient plus profonde et plus bénéfique.
Le déploiement de la Kundalini conduirait à l'éveil spirituel du pratiquant et à la plus haute conscience de soi.

L'expérience de l'éveil de la Kundalini a été décrite par plusieurs saints comme Adi Shankaracharya, Kabir et Jnanadeva.
Citation de Shri Mataji Nirmala Devi - 17/05/81 - Le pouvoir de la Kundalini - Chelsham Road – England (extrait) :

"Et aussi au niveau du son, qui est le son avec lequel on parle, quand il arrive au niveau de la gorge, il devient Vaikari : il dit. C'est avant même que la Kundalini elle-même soit là, le Vahni, le langage, l'information codée. Cette information d'abord codée, se décode à cet endroit-là ; elle parle. Après la Réalisation, la Kundalini illumine la Vahni, comme elle illumine tout le reste. Et grâce à cette lumière, vos mantras deviennent illuminés. Et c'est pour cela que les mantras que vous dites sont efficaces : ils sont illuminés. Auparavant, tous les mantras que l'on récite n'ont aucune signification : c'est du Vahni ordinaire, comme n'importe quelle autre parole. Après la Réalisation, le mantra est Jagrut, c'est à dire éveillé. Un mantra qui est Jagrut ne peut pas être créé à partir d'un mantra ou d'un Vishuddhi qui n'est pas éveillé. De la même manière que si vous avez un pot de terre plein d'huile, même si vous avez beaucoup d'huile, vous n'aurez pas de lumière tant que ce ne sera pas correctement allumé. De la même manière, le mantra, ce n'est rien du tout ; c'est comme un chat crevé, tant qu'il n'est pas éveillé par la Kundalini, (...) il ne peut pas vous donner la lumière, et il n'est pas illuminé. C'est pour cela que tous ces mantras n'ont aucune signification du tout."

 
Copyright 2016. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu