La non-dualité - MEDITATION et Liberté Bouddhisme et Spiritualité

Aller au contenu

La non-dualité

Philosophie

Le cygne symbolise deux choses
en Advaita-Védanta :

Premièrement, il signifie "je suis cela".
Deuxièmement, il représente une personne "libérée".


Tout comme le cygne habite sur l'eau, mais ses plumes ne sont pas salies par l'eau, de même, une personne libérée habite dans ce monde de Mâyâ, mais n'est pas touchée par cette illusion.

Bouddha sait que tout ce qui apparaît disparaît et n’est pas soi.

  • Question : Si je ne suis ni le corps ni le mental, que suis-je ?

C'est un fait : Dieu a changé d'adresse !

Il ne réside plus exclusivement dans les murs des églises, des temples, et des mosquées ; il déborde le cadre des traditions établies, il dérange nos habitudes et renaît sous les formes les plus diverses...
Cherchez "le" au fond de "vous même" !

Je pense qu’il n’y a pas à définir Dieu ni à le trouver. C’est comme si nous étions des lampes sales derrière lesquelles se trouve la lumière. Notre travail à chacun est d’aider à nettoyer, à enlever ces saletés, peu à peu afin de laisser transparaître cette lumière dans notre existence.


J’aime bien l’image orientale de la vague et de l’océan.
Etre une vague, c’est être au niveau de conscience identifié à la vague :

  • vague, tu es né, vague, tu mourras ;

  • et aussi, tu as peur des plus grosses vagues...

  • tu as peur de t’écraser sur un rocher etc.…


" Vous imposez des limites à votre véritable nature d'être infini, puis vous vous désolez de n'être qu'une créature limitée, ensuite vous mettez en œuvre des pratiques spirituelles pour transcender ces limites inexistantes. Mais si votre pratique même implique l'existence de ces limites, comment pourraient-elles vous permettre de les transcender ? "
Ramana Maharshi.

Passer à un autre niveau de conscience, c’est ne plus être seulement une vague, c’est être l’océan. Passer à un niveau de conscience "océanique" c’est détruire ce fantasme d’être séparé.
D’être une vague séparée des autres vagues ? C’est une longue histoire qui donne son sens à la vie et c’est la plus belle histoire du monde, celle de la libération d’un être humain de tous ses niveaux d’identifications, et par la même la réalisation de sa véritable identité, que l’on appelle Prajna, compréhension, connaissance, intelligence inspective…

L'Advaita transcende toutes les religions, philosophies et nationalités. Il ne divise point, mais au contraire unifie. Alors que des membres sectaires de religions différentes ne peuvent jamais tomber d'accord sur leurs concepts de Dieu, des sages de provenances les plus diverses ne peuvent jamais être en désaccord sur leur commune expérience de la non-dualité.

Les fondateurs de toutes les grandes religions étaient des sages.
La non-dualité est au cœur même de l'Hindouisme, du Soufisme, du Bouddhisme Zen, du Shivaïsme et des enseignements du Christ.

Advaita est un mot sanscrit dont le sens littéral est "non deux" (synonyme : non dualité).
La non-dualité est une expérience dans laquelle il n'y a pas de séparation entre un sujet et un objet, entre un moi et le reste de l'univers, entre un moi et Dieu. C'est l'expérience de la conscience pure, notre nature véritable.
La conscience est définie comme ce qui perçoit ces mots-mêmes ici et maintenant.

Pour en savoir plus sur la non-dualité,
voici 2 textes de deux Maîtres Spirituels,
dans la tradition de l'Advaita Védanta.
Cliquez sur l'image >>

Retourner au contenu | Retourner au menu