Novembre 2012 - MEDITATION et Liberté Bouddhisme et Spiritualité

Aller au contenu

Novembre 2012

BLOG
Saviez-vous qu'un bébé de 1 an, qui vient juste d'apprendre à marcher, se porte spontanément au secours de quelqu'un qu'il voit en difficulté ? Saviez-vous que, lors d'une catastrophe naturelle, il n'y a pratiquement pas de pillages et de violences, mais beaucoup d'altruisme et de solidarité ? Saviez-vous que notre cerveau contient des zones de satisfaction qui s'activent lorsque nous sommes généreux et des zones de dégoût qui s'activent lorsque nous sommes confrontés à une injustice ? Et si, contrairement à ce qu'on a longtemps affirmé, la violence et l'égoïsme, qui existent incontestablement, ne correspondaient pas à notre nature profonde ? Une synthèse lumineuse de plusieurs centaines d'études qui bouleversent notre vision de l'être humain dans des domaines aussi variés que la psychologie de l'enfant, la psychologie sociale, la neurobiologie, l'économie expérimentale ou l'anthropologie.

Un magnifique livre à lire : "la bonté humaine" de J. Lecomte.
Jacques Lecomte est docteur en psychologie. Il enseigne à l'université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense et à la faculté des sciences sociales de l'Institut catholique de Paris. Il est le président de l'Association française et francophone de psychologie positive. Il a notamment écrit Guérir de son enfance et Donner un sens à sa vie.
Jacques Lecomte est docteur en psychologie. Il enseigne à l'université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense et à la faculté des sciences sociales de l'Institut catholique de Paris. Il est le président de l'Association française et francophone de psychologie positive. Il a notamment écrit Guérir de son enfance et Donner un sens à sa vie.

Une école sur le toit du monde

Sept, Oct 2012 - Mon guide et mes 3 porteurs - Arrivée "bientôt" (dans 1 heure) à un des hauts cols du Dolpo. Ici le Bagala Bhanjyang 5214m

20 octobre 2012, de retour dans mes Pyrénées, après un mois de voyage, seul, (avec mon guide et mes 3 porteurs), je réfléchi à la richesse des contacts humains des habitants de la Tarap, ces Dolpo-pa, dans ce pays pauvre où se situe, parait-il le toit du monde..
Entrer au Dolpo, c'est laisser derrière soi sa gangue d'homme occidental et se retrouver nu, face à ce que la nature a de plus grand et de plus fort. Même si, au pied de la montagne, le périple est parfois pénible, l'effort est à la hauteur de la puissance des lieux. Aujourd'hui me restent des bribes de souvenirs qui pigmentent secrètement mon propre mandala et épicent mon quotidien.

* Pourquoi parler d'Action Dolpo ? Une promesse faite à Kedar lors de mon passage. Promesse d'inclure l'association dans les liens de mon site, et promesse de parrainer 2 enfants. (Une fille Nyima et un garçon Lhakpa du village de Dho-Tarap) Voilà c'est fait..

La CRYSTAL MOUNTAIN SCHOOL, créée en mai 1994 à Dho, le principal village de la Tarap, au Dolpo (Népal)
Et voilà l'école au fond de la vallée, avec Kedar son directeur, il est ravi et fier de me faire visiter l'école et de raconter toute son histoire.

Il n'est que 7 heures et l'école commence à 9. Bien avant 9 heures, ils sont tous là, presque 193 enfants(*) maintenant, rassemblés dans la cour. Après quelques exercices de gymnastique et l'hymne national chanté par tous, Kedar leur donne des instructions d'une voix douce. Une nouvelle journée commence.

(*)Pendant l'année 2012, CMS a employé au total 15 personnes : 6 instituteurs fonctionnaires, 5 instituteurs et professeurs privés, 2 personnels médicaux et 2 cuisiniers. L'école a enregistré 193 enfants, soit 101 filles et 92 garçons, dont 32 pensionnaires.

Cliquez sur l'image pour agrandir >>

A plus de 4000 mètres d'altitude, le Dolpo est l'un des endroits habités les plus hauts et les plus froids au monde.

Les Dolpo-pa y vivent dans des maisons-forteresses, sans autre chauffage que le foyer de bouse de yack de la pièce principale. Ce peuple de culture tibétaine, semi-nomade, élève yacks et chevaux et, durant l'été, cultive l'orge, seule céréale s'adaptant à cette altitude, du sarrasin et quelques pommes de terre. Leurs conditions de vie sont très rudes, et la mortalité infantile élevée.
De ce constat est né en 1993 ACTION DOLPO,
association soutenue par le Club Alpin Français, pour mener à bien un projet d'aide au développement dans la vallée de Dho-Tarap.
Née d'un coup de coeur
pour l'un des derniers sanctuaires himalayens, ACTION DOLPO a pour missions de :

  • Permettre aux jeunes Dolpo-pa de faire des études

  • Aider les villageois à mieux se soigner et se nourrir

  • Préserver leur culture tibétaine

  • Protéger leur environnement

  • Les accompagner vers un développement durable en respectant leur autonomie

Moments de vie, sourires d’enfants, de jeunes ou de moins jeunes… C’est cette joie simple du quotidien des Dolpo-pa, que je partage  avec vous du haut de leur montagne. Tout se passe à Dho, petit village du Dolpo dans la vallée de la Tarap ; une des dernières enclaves de pure culture tibétaine, qui parvient à survivre à plus de 4000 mètres d’altitude, malgré des conditions de vie très rudes. Photos d'enfants de Georges Hudry

Soutenir ACTION DOLPO

Adhérer et Parrainer un enfant
Découvrir ACTION DOLPO
cliquez sur le logo >>

Soutenir en parrainant un enfant pour une somme minime, soutenir en effectuant un don pour un projet, soutenir en participant à l'organisation d'actions culturelles au profit de l'Association, soutenir en rejoignant l'équipe qui developpe les projets. Les moyens d'actions sont fournis par les adhérents qui effectuent des dons ou parrainent un enfant. Ces apports peuvent être complétés par des subventions de fonctions ou d'organismes publics ou privés. Les dons et les parrainages sont dans leur intégralité versés aux villages concernés par le projet. D'autres ressources proviennent de manifestations culturelles organisées par l'Association (concerts, projections, conférences, expositions) ainsi que la vente d'objets artisanaux du NEPAL. De superbes cartes postales vous sont proposées. Vous pouvez les utiliser pour vos fêtes, vos invitations… ou un simple petit mot à des amis.

AMOUR ALTRUISTE ET COMPASSION par Matthieu Ricard
Ces deux sentiments peuvent se résumer à une bienveillance inconditionnelle envers tous les êtres en général, mais prête à se manifester à tout moment à l'endroit de chacun en particulier. C'est une véritable manière d'être au monde et aux autres que l'on cultive jusqu'à ce qu'elle imprègne son être tout entier.
L'intention n'est pas de réaliser inconsidérément tous les désirs ou les caprices d'autrui, encore moins de souhaiter le succès de ceux qui poursuivent des buts nuisibles.
Il faut au contraire prendre en compte les différents éléments de chaque situation et se demander, par exemple, quelles seront les conséquences, à court et à long terme, de ce que l'on va faire pour le bien de telle ou telle personne, ou si cette action affectera seulement un petit nombre d'êtres ou un grand nombre d'entre eux.
Amour et compassion doivent être éclairés par la sagesse. Celle-ci est fondée sur la compréhension des causes immédiates et ultimes de la souffrance.
Par souffrance, on n'entend pas simplement les souffrances visibles dont nous sommes si souvent témoins ou victimes : maladies, guerres, famines, injustice, pauvreté, mais aussi leurs causes, à savoir les poisons mentaux. Aussi longtemps que notre esprit reste obscurci par la confusion, la haine, l'attachement, la jalousie et l'arrogance, la souffrance, sous toutes ses formes, est prête à se manifester.

Tous les bonheurs du monde viennent
de la recherche du bonheur d'autrui ;
Toutes les souffrances du monde viennent
de la recherche de son propre bonheur.
Shantidéva (685 - 763)
A lire un document PDF cliquez sur l'image >>

LE DOLPO EN IMAGES



Depuis
plusieurs années, MANDALA TREKKING m'accompagne dans mes voyages pour m'aider à découvrir la tradition et la culture de ce pays.
Excellente agence francophone qui organise "le voyage" à la carte, en individuel ou en petits groupes.
<<< Pour visiter leur site, cliquez sur la photo


Retourner au contenu